Qu'est ce que l'equilibre : comprendre la fonction d'equilibration

La station debout peut nous paraître bien évidente pourtant elle est le fruit d'un long apprentissage qui tient parfois de l'exploit.

Les premiers pas d'un enfant sont un moment fort chargé d'émotions, car nous sommes soumis aux lois de la physique.

Non content d'être soumis à la loi inéluctable de la gravité (si l'on lâche une pomme, elle tombe..) l'Homme doit s'y opposer et il doit se tenir sur deux appuis uniquement.

 

Notre adaptation à la bipèdie demande une organisation pour que notre "sytème musculo-squelettique" ne s'effondre pas comme un pantin articulé que l'on dresse sur ses pieds et que l'on relâche.

 

Le rôle du contrôle postural est double : nous verticaliser et aussi de nous maintenir en équilibre lors de mouvements. 

 

L'équilibre résulte aussi de messages provenant des différents organes sensoriels : les récepteurs.

Les récepteurs envoient leurs informations (directions, orientation, douleur, pression, température..) vers le Système Nerveux Central (SNC) par un message qui est l'influx nerveux via les nerfs sensitifs.

A partir du SNC, des nerfs moteurs transportent en réponse la commande pour produire le mouvement vers les effecteurs (celui qui fait) qui sont principalement les muscles.

 

Il existe plusieurs systèmes d'équilibration :

 

- Le système somato-sensoriel. 

La somesthésie désigne un ensemble de différentes sensations (toucher, pression, température, douleur..) qui proviennent de plusieurs régions du corps (peau, tendons, articulations, viscères...)

Ces sensations sont élaborées à partir des informations fournies par de nombreux récepteurs tactiles (cutanés, plantaires) ou proprioceptifs (muscles, tendons, articulations)

 

- Le système labyrinthique. (ou appareil vestibulaire)

Il est situé dans l'oreille interne et spécialisé dans la détection des mouvements, de l'inclinaison de la tête dans tous les plans de l'espace. Lors de nos mouvements, il informe en permanence notre SNC de la position de notre tête et de ses déplacements. 

 

- Le système visuel.

Il permet la reconnaissance, l'identification et la localisation précise d'un objet et nous renseigne sur l'environnement qui nous entoure et sur ce qui se passe dans notre corps et sa position dans l'espace.

Écrire commentaire

Commentaires: 0